Conférence de Marie-Ève Thérenty (Université de Liège)

 Mardi 29/4, 18h

Université de Liège

Site du centre-ville, Place du XX-août, 9

Salle Grand-Physique

Marie-Eve Thérenty
« Œuvre-monde, Œuvres complètes, Œuvres choisies : le testament éditorial de l’écrivain »

Les écrivains, en fin de vie, réfléchissent souvent au dispositif éditorial le plus apte à les faire passer à la postérité. Il s’agit de rassembler l’œuvre dans un geste testamentaire qui se veut à la fois contrôle final de l’œuvre, imposition d’un sens (avec toutes les acceptions de ce terme) mais aussi rituel funéraire d’immortalisation. Cette opération est particulièrement importante pour les écrivains-journalistes dont les œuvres ont été souvent disséminées dans des supports périodiques ou pour des écrivains qui, pour des raisons commerciales, ont multiplié les projets éditoriaux concurrents. On évoquera le cas des écrivains du XIXe siècle (Balzac, Sand, Hugo) mais on prendra surtout comme fil rouge l’écrivain Joseph Kessel et ses trois projets totalisants et « testamentaires » successifs tous conçus pour donner un degré de légitimité et de visibilité supplémentaire à l’homme, à l’écrivain et à l’œuvre : Le Tour du malheur (1950), Témoin parmi les hommes (1956-1969), et ses Œuvres complètes chez Rombaldi (1975). On mettra notamment en perspective l’échec de la saga autofictionnelle avec les rééditions de l’œuvre (reportages et romans) sur de nouveaux supports.

Marie-Eve Thérenty est professeur de littérature française à l’université de Montpellier III, directrice du centre de recherches RIRRA21 et coresponsable de la plate-forme medias19. Spécialiste des rapports entre presse et littérature, de poétique du support et de l’étude des imaginaires médiatiques, elle a publié plusieurs ouvrages parmi lesquels Mosaïques. Etre écrivain entre presse et roman, Champion, 2003, La Littérature au quotidien. Poétiques journalistiques au XIXe siècle, Seuil, 2007 et Balzac journaliste, Garnier-Flammarion, 2014. Elle a codirigé La Civilisation du journal, Histoire culturelle et littéraire de la presse française, Nouveau Monde, 2011 (avec Dominique Kalifa, Philippe Régnier et Alain Vaillant), Les Médiateurs de la Méditerranée, Geuthner, 2013 (avec Christine Reynier) et Cocteau journaliste, PUR, 2014 (avec Pierre-Marie Héron). Actuellement elle termine un essai sur les femmes journalistes, de Delphine de Girardin à Florence Aubenas.

http://www.facphl.ulg.ac.be/upload/docs/application/pdf/esthetique_de_la_diff_art.pdf


Vous aimerez aussi...